Comment limiter l'amoncellement du tas de déchets ménagers ?



Si certaines personnes pensent que ce sont aux industriels qui fabriquent les emballages de prendre les choses en mains, en premier lieu, je leur répondrais que je suis tout à fait d’accord !
Mais malheureusement, comme d’habitude, je n’ai pas vraiment l’impression qu’ils aient très envie de se bouger, car modifier les emballages, coûte cher, risque de faire en sorte que le produit se voit moins bien dans les rayons, donc il faudrait faire de nouvelles études de design, changer les machines ... etc ...
Et comme le but des industriels est surtout de s’en mettre plein les poches, après tout, pourquoi se bougeraient-ils?
D’autant plus qu’il est très facile pour eux de se dédouaner en disant que c’est le consommateur qui en plébiscitant leurs produits, cause de la pollution ... Enfin bref, une fois de plus, on tombe sur la rengaine “pourquoi je devrais me fatiguer à faire quelque chose alors que les autres ne font rien ?”
En fait, cette vérité universelle qui n’en est pas une, n’est pas exacte !
Certains petits industriels tournés vers la transformation et la commercialisation de produits biologiques font l’effort de réduire les emballages, car cela signifie pour eux moins de matière première, et donc des coûts moins importants. Mais c’est une attitude marginale ...
 hebergeur d'image
Un espoir pour l’avenir vis à vis des emballages plastiques, c’est l’augmentation du coût du pétrole. Non que ça me fasse plaisir de payer l’essence plus cher, car j’ai bien évidemment une voiture (nulle n’est parfaite ...). Mais parce que cela forcera, à la longue, les grands groupes industriels à trouver d’autres solutions ! Reste à espérer que ces solutions seront plus écologiques ... et là, rien n’est moins sûr ...
 
Une conclusion s’impose une fois de plus, c’est au consommateur de se prendre en mains et d’être éco-responsable !
 
 




LES SIGLES SUR LES EMBALLAGES
ET LEUR SIGNIFICATION :





Il y a bien évidemment des astuces pour avoir moins de déchets :
- consommer des produits frais,
- consommer des produits en vrac,
- préférer les produits concentrés,
- choisir des produits avec les moins possibles d’emballages autour,
- préférer les emballages “familiaux”, car pour conditionner de grosses quantités, il faut moins d’emballages que pour des portions individuelles,
- choisir des produits fabriqués à partir de matériaux recyclés,
- et bien évidemment, recycler le maximum de choses !!!

hebergeur d'image

Le problème qui demeure toutefois avec les emballages, c'est tout de même de savoir qui est recyclable ou recyclé. Pour celà, il y a quelques symboles à connaître, pour s'y retrouver.
 
hebergeur d'image
Une version schématisée du ruban de Möbius est utilisée comme logo des matières recyclables depuis le premier "Jour de la Terre" en 1970. La boucle Möbius indique qu'un produit peut être recyclé (si la filière existe), ou qu'il a été fabriqué à partir de matériaux recyclés. Il s'agit en fait d'un ruban à trois demi-tours.
Si un pourcentage est indiqué au centre du ruban, il donne le pourcentage de matière recyclable dans le produit.

hebergeur d'imageIl existe aussi des ruban de Möbius noir, avec un chiffre dedans, et des lettres en dessous. Il indique le type de matière plastique qui le porte et en quoi cette matière est recyclable.

hebergeur d'imagePar contre, le logo qui suit (logo éco-emballage, du nom d'un organisme créé par l'état pour accompagner le recyclage des emballages ménagers en France) ne signifie pas forcément que le produit est recyclable, mais que le fabriquant cotise auprès d’une société chargée de valoriser les déchets des emballages qu’il produit (encore un moyen de se donner bonne conscience ...).

Tout ne se recycle pas malheureusement, mais de plus en plus de choses le sont, le tout c’est d’être patient, car les usines de recyclage de certains matériaux sont encore rares en France. De plus, pour qu’une usine soit créée, il faut que le recyclage soit rentable, qu'il y ait assez de matière à recycler, et ce n’est pas encore le cas pour tous les matériaux ... Espérons que cela viendra ... un jour ... En attendant, la société Terracycle est déjà sur cette voie du tout recyclable.

L'écolabel européen vise à : « promouvoir la conception, la production, la commercialisation et l’utilisation de produits ayant une incidence moindre sur l’environnement pendant tout leur cycle de vie » et à « mieux informer les consommateurs des incidences qu’ont les produits sur l’environnement, sans pour autant compromettre la sécurité du produit ou des travailleurs, ou influer de manière significative sur les qualités qui rendent le produit propre à l’utilisation ».
C'était joli à lire ...
N'empêche que je ne me souviens pas de l'avoir vu où que ce soit ...

 
Pour recycler, il existe dans chaque ville :
- des points de tri : ils sont très nombreux pour le verre, et souvent associés avec des conteneurs de tri des journaux et magazines, et des emballages,
- des centres de recyclage dans lesquels, il est non seulement possible de trier le verre, le papier, les emballages, mais aussi, les végétaux verts, les huiles ... et ce qui est inclassable.
 hebergeur d'image
Sans oublier que certaines associations récupèrent certains matériaux très spécifiques pour les revendre en tant que matière première. Et qu’on peut soi-même recycler deux ou trois choses en les transformant grâce aux loisirs créatifs.
 
hebergeur d'imageJuste pour vous donner une petite idée, de ce qu'on peut trouver dans la nature, et qui ne devrait pas s'y trouver :
bords-de-champs-mc-1.pps bords-de-champs-mc-1.pps

 


LES PRODUITS FRAIS ET EN VRAC :
 



Tubes AlimentsLes produits frais sont vraiment idéaux : bons pour la santé, car avec plein de vitamines et de sels minéraux, et en plus ils ont un minimum d’emballages, en général. Je dis bien en général, car de plus en plus (et ironie de la chose, ce sont souvent les fruits et les légumes bio en grandes surfaces qui sont vendus ainsi), certains se retrouvent dans des caissettes en carton ou en bois, avec un film par dessus, ou dans des sachets. Certes, ce sont souvent des emballages parfaitement recyclables, mais quand même est-ce vraiment indispensable ?
Certes cela protègent ces produits qui ne sont que peu achetés car souvent pas toujours parfaits d’aspect, voire traînés, et légèrement plus chers sur les étiquettes (on pourrait discuter du prix qui en fait n’est sûrement pas plus cher si on y regarde bien, mais ce n’est pas le sujet), mais franchement, si les grandes surfaces avaient une autre politique de vente, et ne se faisaient pas livrer des grandes quantités d’un coup, peut-être que ça aurait une tête de produit non traîné, et que ça se vendrait mieux !
 
hebergeur d'image
Je sais que ça ne se fait pas en supermarché, mais c’est possible sur les marchés et dans les superettes bio, on prend son panier, et on met directement ses tomates, ses radis, ses oranges dedans ... et franchement ça a un super aspect campagnard et provincial, avec un arrière goût de terroir authentique (surtout si on a une petite botte de carottes ou des feuilles de céleri branche qui dépassent sur le bord du panier) : c’est bête, mais personnellement, ça me met du soleil au coeur ! 

Les produits en vrac possèdent les mêmes qualités que les produits frais du point de vue du manque d’emballage. Pour les acheter, deux solutions :
- soit vous prenez un sac en papier, mis à disposition par le magasin,
- soit vous venez avec votre propre contenant, que vous faites peser en entrant (avant de le remplir bien évidemment) si son poids n’est pas négligeable.
Le seul problème de ce genre produits en vrac, est que je ne connais que des petites épiceries biologiques qui vendent ainsi sur ma région ... donc ce n’est pas gagné (à part pour les bonbons bourrés de colorants).
 

Pour les oeufs, si vous avez la chance de pouvoir les acheter à l’unité, à un petit fermier par exemple, vous pouvez très bien réutiliser une ancienne boîte à oeufs vendue en grande surface, ou il existe aussi des boîtes en plastique, réutilisables, vendues spécialement pour cela. Les oeufs peuvent aussi se suffire à eux mêmes comme emballage, mais attention à l’omelette !






LE COMPOSTAGE :




Et pour ce qui est des déchets de fruits et de légumes après épluchage, les déchets du jardin ..., n’oublions pas le compostage qui donnera de quoi rempoter vos petites plantes d’intérieur ou d’amender votre jardin.
Bien évidemment, si vous habitez comme moi dans un immeuble, vous vous dites que c’est impossible, malheureusement ...
hebergeur d'image
hebergeur d'imageEt bien non, vous avez tord, et le tort tue ... la planète (mouais bon, ok, elle était facile). Il y a le lombricompostage (le compostage grâce à des vers de terre) et je peux vous garantir que j'ai du mal à y croire, mais ça ne sent absolument rien ! Si si, je vous jure, j'ai installé mon bac dans ma cuisine pour que mes vers n'aient pas froid l'hiver, et en été, je les déplacerai dans le sèche linge (non, je ne parle pas d'un appareil électro-ménager, je parle d'une petite pièce ouverte sur l'extérieur, qui permet de mettre un étendage classique ... comme quoi les constructions des années 60 avaient pour certaines de gros avantages écologiques ...).

hebergeur d'image
Dessin de Hervé Nallet pour Terre vivante (perci à lui pour son autorisation de le publier).

Pour éviter les odeurs, il faut tout de même savoir 2 ou 3 choses, en fait, ce qu'on peut mettre dans le lombricomposteur. Soit dit en passant, la friandise préférée des vers ce sont les boîtes d'oeufs en carton déchiquetées en petits morceaux, un régal ... pour eux, hein, pas pour moi. Comme quoi, les boîtes à oeufs en carton, ne sont pas un si grand déchet que cela contraiment à ce que je disais dans le paragraphe précédent ...

hebergeur d'image

GreenRepublic Logo
Il s'agit du site sur lequel j'ai acheté mon lombricomposteur, 10 euros moins cher que sur d'autres sites (produit identique). Petit conseil personnel : inscrivez vous et attendez 48 heures pour si on ne vous envoie pas un bon de réduction pour votre premier achat ... Je dis cela parce que personnellement, je me suis fait avoir, j'ai passé la commande moins de 5 minutes après m'être inscrite, et j'ai reçu le bon de réduction 10 minutes plus tard pour me remercier de mon inscription ... ô rage, ô désespoir ...




LA MYCICULTURE :




Hé là, je vous vois ouvrir de grands yeux, et vous dire, mais qu'est-ce qu'elle nous raconte Abbricotine ?
Plus original pour recycler le marc de café, le papier et le carton : la myciculture, c'est la culture de champignons comestibles (merci à Samuel pour son blog : c'est absolument passionnant, j'adore !!! ). 
CHAMPIGNONS
Ce champignons là, je vous déconseille de le manger ... mais il était joli pour décorer ...


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

GALY
  • 1. GALY | 06/09/2016

Bonjour, le dessin sympa "Ver des villes et ver des champs" est-il de votre composition ? Si oui, est-il libre de droit (j'aimerais pouvoir m'en resservir pour promouvoir le lombricompostage). Sinon, sauriez-vous me dire qui en est l'auteur ? Merci. Alain

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×