Supports recyclés : des objets naturels




coquillages

Qu'est-ce qu'un objet naturel ?
Initialement, j'aurais répondu : quelque chose que l'on trouve dans la nature et qu'on utilise tel quel. Mais après un peu de réflexion, et un problème de classement, j'avoue avoir rajouté quelques petites choses pas aussi naturelles que ça, voire, manufacturées par l'homme, mais qui vont normalement en extérieur ... Donc nouvelle définition d'un objet naturel : objet provenant de l'extérieur.

 
 




LES GALETS ET CAILLOUX :
 



GALETSPas très difficile de se procurer ce genre de supports, il suffit d’aller au bord d’une rivière, mais attention, sur les plages normandes par exemple, les galets sont protégés, et il est strictement interdit de les ramasser !

Un joli galet de couleur claire (de préférence), peut être :
- servietté pour faire un presse-papiers,
- et si on en associe plusieurs, faire des scènettes, ou des jouets (prendre de gros galets).




LES ARDOISES ET LES TUILES :
 



Des ardoises (ou de vielles tuiles de toit rondes) peuvent être récupérées et servir de supports en particulier pour du serviettage. Elles peuvent selon leur forme servir pour faire :
- des pendules, à condition de percer un petit trou à l'aide d'une perceuse pour passer le mécanisme (pour faire le trou, il faut préalablement scotcher son support, on perce avec une petite mèche pour le métal, en mouillant régulièrement avec de l'eau le support pour refroidir car ça chauffe, il existe aussi du liquide de refroidissement),
- des plaques de bienvenue pour décorer l'entrée de la maison, ou porter le numéro de la maison,
- des supports de thermomètres,
- des dessous de plats.
 
 


LES COQUILLAGES :
 



Il s’agit de grandes coquilles, comme celles des coquilles Saint-Jacques. Elles peuvent être décorées pour faire :
- des vides poches,
- un carillon si elles sont associées avec des tubes métalliques.

 coquillages
 


LES COQUILLES D’OEUFS :
 



Les oeufs de poules ou d'oies (on ne trouve des oeufs d'oies que pour Pâques sur les petits marchés en province), une fois vidés en faisant deux trous à chacune des extrémités puis en soufflant (petit trou en haut, plus gros en bas) et bien lavés, peuvent être décorés voire sculptés si l’on est vraiment doué ... mais bon courage.
Les coquilles entières peuvent servir pour faire :
- des suspensions pour décorer un arbre de Pâques (tradition allemande),
- des décorations dans une corbeille, ou sur une table.
Les morceaux de coquilles peuvent être utilisés pour :
- faire de la mosaïque,
- faire des fonds de tableau,
- pour amender la terre des plantes calcicoles comme la lavande, le lavandin et le romarin.
 
 


LES NOIX DE COCO :
 





Pas facile d’ouvrir une noix de coco sans scie, et de ce fait, elles sont de plus en plus vendues sans coque, mais on arrive toujours à en trouver des vraies. Les coques de noix de coco une fois bien débarrassées des fibres qui les recouvrent peuvent être serviettées et devenir :
- des vides poches,
- des contenants de bougies,
- des boîtes si l'on possède les deux côtés et que l'on se débrouille pour fabriquer un petit système de fermeture,
- des contenants de pots pourris.




LES NOYAUX DE DATTES ET DE CERISES :
 



hebergeur d'imageJe suis une grande gourmande (c'est peu de le dire), et j'adore les dattes, fraîches (quand j'en trouve) ou sèches. Résultat, j'en mange beaucoup (c'est peu de le dire aussi) ... Mais voilà, ma gourmandise se voit aux noyaux restants ... et qu'en faire ?
Jusqu'à il y a peu de temps, je les mettais à la poubelle. Et l'autre jour, alors que j'arrosais une plante sur le balcon, en grignottant, une confiserie naturelle, j'ai vu les billes d'argile à la surface du pot. Leur rôle : empêcher la terre de sortir lorsque j'arrose, et tenter de garder un chouillat d'humidité en dessous ! Soit dit en passant, pour garder l'humidité, je ne pense pas vraiment que ça marche ... alors pourquoi pas des noyaux de dattes, c'est suffissament lourd pour ne pas sortir du pot avec l'eau, c'est super original, et ça devrait intriguer les invités, c'est écologique (si on ne prend pas en compte le transport des dattes) et c'est gratuit (par contre, ça ne me dédouane pas de mon vilain défaut).
hebergeur d'image
Tubes AlimentsQuant aux cerises, c'est pareil, le kilogramme ne me fait pas peur ... On peut aussi utiliser les noyaux pour mettre sur la terre des pots de fleur (mais ce ne sera pas intriguant longtemps). Mais plus traditionnellement, on peut stocker les noyaux après les avoir bien nettoyés et faits bouillir, pour en garnir une enveloppe de coton et se faire sa propre bouillotte écologique et qui en se perce pas (les bouillottes en caoutchouc finissent toujours par se fuser, et on finit trempé, et quand c'est dans le lit en pleine nuit, ça devient super folklorique ! ) La bouillotte se chauffe au four traditionnel ou au micro-ondes (si vous ne me croyez pas allez lire les emballages de celles qui sont vendues dans les épiceries biologiques à 30 euros environ).
Tubes Aliments

Tubes Aliments
Quant aux queues des cerises, si vous voulez les recycler en tisane après les avoir fait sécher, c'est aussi possible, et c'est un excellent diurétique.

 



retour vers la page générale concernant "les supports recyclés"

vers "tout d'abord, les boîtes de conserve"
 
vers "après les boîtes de conserves, les objets en verre "

vers " quelques objets en bois "

vers " toutes sortes de boîtes en divers matériaux"
(sauf les matériaux mentionnés dans d'autres rubriques)
 
vers " le carton sous toutes ses formes ..."

vers " et enfin des idées d’objets à recycler et à servietter en vrac ..."


4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.