Fioles, flacons et pots :




Pour conserver des cosmétiques, il faut forcément des contenants :
- pots pour les crèmes et onguents,
- fioles ou bouteilles pour les lotions et laits,
- vaporisateurs pour les déodorants et brumes florales ...
 
hebergeur d'image

En cherchant tout cela, alors que vous voulez vous lancer dans la fabrication de cosmétiques maison, et que vous êtes super enthousiastes et que bien évidemment vous, voulez tout tout de suite, vous vous apercevrez vite :
- qu’ils ne sont pas si faciles à trouver
- qu’ils ne sont jamais parfaitement adaptés à vos préparations,
- ou alors il faut les acheter sur mesure, mais ils sont chers.
EPINGLES
Alors comme d’habitude, le système D, la récupération et le recyclage, et les loisirs créatifs, bien évidemment, vont être très très très utiles ...

 

 
 


LE MATÉRIAU DE BASE DE TOUT BON CONTENANT ...
 


Image du Blog francheska45.centerblog.net

Pour moi, il s’agit : du verre !!!
J’entends déjà les protestations de certaines personnes qui vont venir me dire que le plastique ça marche aussi. Oui, c’est vrai dans certains cas, mais pas dans tous.
 
Laissez moi commencer par une anecdote ...
Je venais juste d’acheter mes 3 premières huiles essentielles, et je devais les mélanger en proportions définies et les conserver 4 jours pour que leurs propriétés entrent en synergie (s’amplifient parce qu’elles étaient ensembles si vous préférez). Pas de problème, je prends un petit pot en plastique de ma panoplie de petit chimiste, et hop je compte une, deux, trois ... x gouttes. J’enferme mon petit pot dans le noir car les huiles essentielles n’aiment pas la lumière, pour 4 jours.
Quatre jours plus tard, me revoilà, sourire aux lèvres, je vais pouvoir enfin profiter de ma mixture ...
Iil est vite retombé le sourire, et les yeux eux se sont écarquillés en grand !
Du liquide au fond de mon flacon en plastique : que nenni !
Une espèce de pâte translucide jaunâtre à la place !
J’examine ça de plus près, je tire sur le fond du flacon, et là vous n’allez peut-être pas le croire, mais c’est vrai : il vient ! Le plastique s’étire, et le fond de mon récipient me reste dans la main, c’est le cas de le dire !



Que s’est-il passé ?
Simple, les huiles essentielles sont très concentrées, et elles ont fondu le plastique tout simplement ...
La déception était là, bien évidemment, mais j’avoue que cela m’a au moins bien permis de comprendre le danger des huiles essentielles, et la nécessité d’un contenant adapté.
Une aventure dont finalement, il vaut mieux sourire que pleurer ... 
 
Tube bouteille de parfum!Voilà, un des arguments qui me font dire que le plastique n’est pas adapté à la concoction de potions à base d’huiles essentielles. Certes la concentration était intense, mais même moins concentré, je ne suis pas certaine qu’il n’y ait pas d’interaction avec la matière plastique. Et franchement, j’ai pas trop envie de me casser la tête à fabriquer des cosmétiques maison avec des produits bio, pour finir avec du “pétrole” et d’autres produits chimiques bien kkbeurk sur la figure.
 

Deuxième argument pour l’utilisation du verre, outre le fait bien évidemment que lui n’est pas attaqué par les huiles essentielles, c’est que c’est nettement plus facile à nettoyer. Un peu de produit vaisselle, de l’eau, on frotte bien, et voilà c’est propre, et sans odeur. 

Le plastique, c’est une autre histoire, à moins d’avoir un lave vaisselle. Il garde non seulement les odeurs, mais en plus quand il y a un produit gras dedans, de l’huile, ou pire du beurre de karité, pour le nettoyer, c’est pas gagné, même en prenant soin de l’essuyer avec un essuie tout avant de le laver pour enlever le plus gros. On peut aussi faire bouillir le verre et le stériliser, mais pas le plastique.

 


Troisième argument : argument écolo ! TUBES FLACONS/ BOCAUX
Le plastique, c’est du pétrole, et ça met des siècles à se décomposer, bonjour la pollution. Et pour les personnes qui se demandent encore pourquoi des cosmétiques à base de produits naturels sont vendus dans des pots en plastique, je leur conseillerais d’aller regarder la composition du produit, et les pourcentages d’huiles essentielles ... En cosmétique maison, on ne dépasse pas 3%, mais les fabriquants n’arrivent même pas à 1%, le plus souvent : c’est clair, leur pot ne risque rien, et en plus ils ne le lavent pas pour le réutiliser ... Toutefois si vous tenez vraiment à utiliser des pots en matière plastique, prenez en des opaques pour protéger vos mixtures des effets des rayons solaires.



LA COULEUR DU VERRE :
 



Dès l’instant où le cosmétique maison, que vous venez de concocter, contient des huiles essentielles ou des eaux florales, il ne doit pas être transparent comme une vitre, mais il doit être teinté. D’ailleurs, les flacons d’huiles essentielles sont en verre marron, et les flacons des eaux florales en verre bleu foncé : c’est bien qu’il y a des raisons à cela ... Et même la bouteille d’huile d’olive dans la cuisine, elle n’est pas transparente ... soit elle est en verre vert, soit marron clair (pas toujours, mais de plus en plus). Car les huiles non plus n’aiment pas la lumière.

 Image du Blog violette03.centerblog.net
Et qu’en est-il des fioles en verre rouge, rose, turquoise, jaune ... ?
Ces couleurs, quoique très jolies, ne sont absolument pas adaptées à la protection du contenu des flacons, elles ne sont là que pour faire joli, et ne protègent pas des rayons ultra-violets ni des autres longueurs d’ondes composant la lumière du jour qui altèrent les composants des cosmétiques. Il faudra dont avoir des contenants de couleurs marron ou bleu foncés, voire totalement opaques, afin que les cosmétiques maison se conservent dans les meilleures conditions possibles. Et c’est là qu’on dit : " vive les loisirs créatifs ! " qui vont permettre de remédier à ce genre de petits problèmes, mais on en reparlera plus bas.

Tube bouteille de parfum!TUBES FLACONS/ BOCAUXgif parfum 26
 


TROUVER DES CONTENANTS
DONT LA TAILLE EST ADAPTÉE :
 


halloween

Après la couleur, voilà le deuxième problème épineux ...
Les cosmétiques maison, n’ont pas les conservateurs super-costaux KKbeurk des crèmes industrielles. Même s’il existe des conservateurs naturels efficaces pour quelques semaine, la durée de vie des “potions de sorcière” est assez limitée dans le temps (quelques mois au maximum) : donc inutile de concocter une quantité industrielle de produit, mis à part si vous voulez inonder votre famille et vos amis de vos petites mixtures, et même là, pas question de pots ou flacons trop grands ! Surtout que pour offrir en cadeau, 1 cuillère à soupe de potion dans un pot de confiture, ça fait ridicule.

 hebergeur d'image

Il faut donc : des PETITS pots, et des PETITS flacons. Sans compter que si la forme est sympa c’est encore plus joli. Et bien évidemment, c’est là que ça se complique. Où trouver tout ça ?Image du Blog francheska45.centerblog.net
On peut trouver de petites fioles, des vaporisateurs et même des petits pots neufs dans des magasins tels que : Casa, Gifi, la Foir’fouille, Babou, Pier’import ... et dans les parfumeries du genre : Séphora ...
Attention toutefois aux pots à bouchon de liège, ils ne sont pas étanches, et en plus si le bouchon est composé de petits morceaux de liège collés les uns aux autres :
- la colle n’est pas forcément inoffensive,
- et ce n’est pas facile à nettoyer (je sais, c’est super terre à terre, mais c’est vrai).
 
On peut aussi simplement se rendre dans une pharmacie qui fait des préparations homéopathiques et demander s’ils ne veulent pas vendre des flacons, mais gare le prix (j’ai payé 2 euros 20 un flacon en verre marron de 30 ml).
 
On peut aussi commander sur le net :
 
- Lapi : c'est un site destiné aux apiculteurs, sur lequel on peut trouver des petits pots de 30 ou 50 grammes, des flacons compte gouttes, des pipettes, mais il faut en avoir besoin de beaucoup ... (enfin, moins que sur le site précédent tout de même)
 
Des flacons classiques, des jolis flacons fantaisistes, des roll-on ... enfin plein de petites choses intéressantes, à visiter !
 
Une référence en la matière, avec des pots, des flacons, et divers accessoires intéressants.

onveutout.com
Il y a un peu de tout, mais surtout quelques flacons, fioles et pommadiers très jolis. 
 
Hiver ... étoile déco Hiver ... étoile décoHiver ... étoile déco
Après, et c’est ce que je préfère car c’est plus drôle (mais c’est plus long aussi, et il ne faut pas avoir trop de “clients” à qui offrir ses potions, car on devient vite limité), et en plus on préserve l’environnement : c’est la récupération. Dans ces cas là, il ne faut pas hésiter à lancer un appel autour de soi à la famille et aux amis (un ou deux petits pots avec une potion maison serviront ensuite à les récompenser de leur dévotion à vous dépanner).
 
Que peut-on récupérer ?
- les pots de confitures et de miel, il en existe de 30 ou 50 grammes environ qui sont vraiment idéaux, pour contenir des crèmes pour le visage qui ne se conservent que quelques semaines,
- un ou deux grands pots de confiture de 400 grammes peuvent être utiles,
- les pots de crème fraîche bio avec leur couvercle,
- les pots de yaourts en verre avec couvercle, mais il est vrai que ça se trouve difficilement (dans les épiceries bio et même certaines grandes surfaces),
- les bouteilles d’huile et de vinaigre qui sont un peu fantaisistes, genre vinaigre de framboise, huile de noisette, elles sont plus petites que la normale, et n’oublions pas les bouteilles de sauce soja, et encore plus petites, les mignonnettes d’alcool,
- et bien évidemment, tous les contenants en verre des produits cosmétiques KKbeurk, une fois lavés, il n’y aura plus de KKbeurk dedans ...
 hebergeur d'image
Une chose à ne pas oublier également, c’est que les ingrédients des potions sont pour certains dans des pots ou des flacons qu’il sera possible de réutiliser, il est donc absolument inutile de se lancer dans la recherche acharnée de toutes petites bouteilles, car vous en aurez assez rapidement de vide ayant contenu des huiles essentielles.
 
 


LE LAVAGE DES POTS, FIOLES ET AUTRES FLACONS :
 



Pour une bonne conservation des potions maison, il faut que les pots et flacons dans lesquels elles sont stockées, soient bien propres afin d’éviter au maximum bactéries et champignons qui pourraient avoir envie de s’y développer. Pour laver et bien nettoyer vos contenants, cinq choses suffisent :
- de l’eau chaude,
- du liquide vaisselle,
- une éponge propre,
- de l’huile de coude,
- et un torchon propre qui ne peluche pas pour essuyer.

hebergeur d'image

Maintenant, vous pouvez toujours jouer les extrémistes, et faire une stérilisation. Pour tout dire, je ne suis pas une accro de la stérilisation, en fait, je ne l'ai jamais fait, et la seule fois où j'ai eu un problème, c'est avec un lait pour le corps, mais confectionné depuis plus de 6 mois (raisonnable comme délai de conservation, non ?) ... Et je me sers dans mes pots de crème avec les doigts...

 

Il existe différents moyens pour stériliser un contenant :
- à la javel (quelques gouttes sur l’éponge suffisent),
- ou à l'alcool à 90°,
- ou à l’eau bouillante, dans une cocotte minute, un faitout, un stérilisateur à conserves, chauffe biberons ... le problème pour la stérilisation à l'eau bouillante dans une casserole, c'est que si on ferme le pot avec son couvercle, ça flotte, mais si on stérilise pot et couvercle indépendemment, dès qu'on les sort de l'eau chaude, et qu'on les essuie, ils ne sont plus stériles ...
- ou dans un four à 150 - 180°C pendant une bonne heure (profitez de faire un gâteau par exemple, pour éviter de faire chauffer le four pour pas grand chose), pour un pot de confiture en verre avec un couvercle en métal, ça ne pose pas de problème jusqu'à 150°C (j'ai testé pour des loisirs créatifs), par contre, bien évidemment, cette technique ne peut pas convenir pour du plastique, et il ne faut pas viser le bouchon du pot dessus sinon, la dilatation de l'air sous l'effet de la chaleur risque de faire exploser le pot, on le pose juste, et on vise à chaud (avec un gant protecteur de chaleur) après le temps de stérilisation écoulé, mais il faut bien faire attention de ne pas soulever le couvercle, sinon, les microbes rentrent (le pot sera en partie sous vide, un "pop" lors de l'ouverture ultérieure vous le confirmera),
- ou la lampe à UV (dangereuse pour les yeux, et je ne sais pas si on en trouve dans le commerce, mais ça marche).

Néanmoins là, je rigole désolée de le dire ! Oui oui, je sais, on est sûr que c’est propre, qu’il n’y a plus de bactérie, et comme ça ça se conserve mieux ... j’en passe et des meilleures ... Pourquoi je rigole ?
Mais parce que les petites potions maison ne sont pas stériles quand elles sont fabriquées : les ingrédients, mis à part les huiles essentielles bactéricides, fongicides ... ne sont pas dépourvus de microbes et, pour les stériliser, il faudrait les chauffer, et si on les chauffe, on va dénaturer les ingrédients, du moins certains (il en va de même, si vous aviez l’intention de stériliser votre potion dans son pot : pas bonne l’idée ... mieux vaut oublier ! ) ...
En plus, je doute fortement, que les pots et flacons soient ouverts dans un cône de stérilité de bec benzen allumé (toutes les personnes ayant quelque peu fait de la bactériologie durant leurs études, et personnellement, j’en ai fait beaucoup, comprendront ce que je veux dire).

COULEUR BLEUE 
 
Conclusion : vous vous êtes bien cassé la tête à stériliser un pot et vous mettez dedans quelque chose qui contient des germes microbiens, et ce ne sont pas les quelques centaines de germes qui peuvent rester dans le récipient après un simple nettoyage qui vont changer grand chose au problème : une bactérie se multiplie en moyenne toutes les 20 minutes ... avec une croissance exponentielle ... à condition qu'elle soit dans des conditions optimales (chaleur, humidité et suffisament de nourriture).



Votre seul espoir de limiter la contamination de votre préparation est de ne pas tremper les doigts dedans. "Et comment je fais pour me servir ?", allez vous me dire. Simple, vous utilisez une spatule en bois ou en plastique sépcialement conçue pour cela.


 
 


CUSTOMISER DES CONTENANTS RECYCLÉS :
 



Voici quelques idées pour rendre opaque un contenant et je dis bien opaque :
- le décopatch est idéal,
- il est parfaitement possible, de coller des petits morceaux de papier (papier kraft d’enveloppe récupérée, papier cadeau ...), comme pour le décopatch, avec du vernis colle, deux couches de vernis en bombe par dessus, et c’est parfait,
- le serviettage, sensu stricto n’est pas terrible, ça reste trop transparent,
- la peinture pour verre opaque, à condition de passer plusieurs couches sur l’intégralité du contenant (2 pour les couleurs sombres, et au moins 3 pour les couleurs claires), convient bien, et il est toujours possible de peindre ou de servietter par dessus ce fond opaque,
- une simple coloration en bleu ou marron du verre par de la peinture vitrail me semble très très insuffisante,
- et plus original, mais simplement, pour les minis pots ou les minis flacons, deux couches de vernis à ongles, et deux couches de vernis en bombe, ça tient sans problème sur le verre dégraissé préalablement ou sur le métal du couvercle, et en plus ça résiste à l’eau (et ça permet de finir les vieux fonds de flacons de vernis à ongles ...)

Mes petits pots et flacons relookés au vernis à ongles :



Le window color, la pâte à modeler durcissant à l’air, sont deux techniques déconseillées. Le window color reste trop translucide, et la pâte à modeler, ne résiste pas à l’eau, donc il est difficile de laver le contenant pour une réutilisation ultérieure. Bien évidemment, on customise le contenant avant d’y mettre la potion de sorcière concoctée avec amour ...

 


LES ÉTIQUETTES :
 



BRIC A BRAC POUR MONTAGEPour bien finir la customisation d’un contenant, il ne faut pas oublier l’étiquette (ou mieux les étiquettes) afin de savoir ce que contient le pot ou la fiole :
- nom général de la mixture qui indique globalement à quoi elle sert,
- ingrédients de la mixture : on ne sait jamais, une allergie peut toujours survenir, donc surtout si vous offrez vos potions, il faut indiquer la composition,
- précautions d’emploi : les huiles essentielles par exemple, sont déconseillées fortement aux femmes enceintes, aux enfants et aux personnes épileptiques, un petit rappel ne fait pas de mal, et peut vous dédouaner (au moins partiellement) en cas de problème,
- date de péremption du produit : c’est comme sur les yaourts, on ne consomme pas si c’est trop vieux, car il y a plein de bactéries et de moisissures qui ont eu le temps de proliférer, et qui peuvent être méchantes.
 
Voilà le minimum à mettre sur les étiquettes, mais vous pouvez aussi signer votre potion, et améliorer vos étiquettes en les personnalisant un maximum. Rappelez vous qu’on a plus envie d’utiliser un produit quand le packaging est joli et original que lorsqu’il ne l’est pas.

Aaaaahhhhhhhhhhhhh société de consommation et de l’apparence, quand tu nous tiens ...

 Ce site internet propose des échantillons d'étiquettes autocollantes vierges, blanches ou en couleurs, de formes et de tailles totalement différentes, et il propose également un logiciel avec tout ce qu'il faut pour imprimer les étiquettes (si vous voulez que je vous en dise plus, c'est ici). 

Tube Noeud

59 votes. Moyenne 3.05 sur 5.

Commentaires (2)

Marie
  • 1. Marie | 18/08/2013

coucou et merci, moi j'ai trouvé ce site pour les flacons.... y'a vraiment de toutle problème c'est les quantités
http://www.ebouteilles.be/

abbricotine
  • 2. abbricotine (site web) | 26/08/2013

Bonjour,

Merci pour le lien et pour votre visite Marie. Effectivement, les prix sont raisonnables, mais les quantités sont faites pour des professionnels, ou pour des personnes qui pourraient se regrouper pour faire un achat.

Cordialement
Abbricotine

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.