Les huiles végétales :



hebergeur d'image

Structure de la membrane cellulaire.


L’utilisation des huiles végétales en cosmétique a pour but de nourrir la peau. En effet, nos cellules ont une membrane cellulaire qui est constituée principalement de lipides, et notre peau est constituée pour la couche la plus externe de cellules mortes qui protègent les couches inférieures bien vivantes. Néanmoins, ces cellules étant mortes, elles perdent leurs lipides (en plus de leur contenu), desquament, ne sont pas toujours assez “irriguées” par le sébum naturel que fabriquent des petites glandes cutanées, et cela donne une impression de sécheresse épidermique. Les huiles végétales permettent de pallier à ce problème, mais aussi de prévenir le vieillissement cutané, voire de traiter quelques petits problèmes épidermiques, car elles sont loin d’être neutres et d’avoir toutes les mêmes propriétés. Elles sont aussi d’excellents démaquillants car elles dissolvent très bien le maquillage, notamment celui qui résiste à l’eau (waterproof), il suffit d’en mettre très peu sur un coton, et ensuite de rincer à l’eau chaude (voire de savonner un peu si on ne veut pas garder un film gras sur la peau).
 
hebergeur d'image

Les huiles végétales, tout le monde les connait, c’est tout simplement par exemple, l’huile d’olive, l’huile de tournesol, l’huile de noisette ... Elles sont pour la plupart obtenues par pression des graines ou des fruits (pas toutes néanmoins).


 


Tubes EtoilesTubes Etoiles
Tubes Etoiles

 


CONSERVATION DES HUILES VÉGÉTALES ET CHOIX DE LA QUALITÉ :
 



J’en entends déjà hurler d’où je suis : “ Non mais ça va pas !VIENS JE T'EMMENE  .
Je ne vais pas me mettre de l’huile dont je me sers pour la salade sur le visage !!!”
 
Pourtant, c’est une bonne idée. Pourquoi me direz vous ?
 
Simplement parce que contrairement à ce qu’on pourrait croire, les huiles se conservent mais pas éternellement une fois le flacon ouvert, elles finissent par s’altérer, s’oxyder, perdent de leur goût, et de leurs propriétés. Certaines huiles se conservent même très peu de temps, d’autres au réfrigérateur. Il est conseillé d’une manière générale de conserver les huiles dans un endroit sombre, ni trop chaud, ni trop froid. Donc, en utilisant les mêmes huiles pour assaisonner sa salade et pour nourrir sa peau, on passe sa bouteille d’huile plus rapidement, et cela évite qu’elle ne s’oxyde, et permet de renouveler son huile végétale plus régulièrement, et puis, si vous n’avez jamais goûté à une bonne petite salade verte à l’huile de noisette, franchement, c’est le moment d’essayer : un délice !
 ruban avec coeur
L’autre conclusion que ce problème de conservation impose, est qu’il vaut mieux ne pas choisir des huiles végétales qui soient trop chères, trop exotiques, et dans des bouteilles de grande contenance.
 
Quant au choix de la qualité, mieux vaut préférer des huiles issues de l’agriculture biologique, et de “première pression à froid” ou “vierge”. Il faut vérifier également que les huiles utilisées n’aient pas été raffinées grâce à des solvants plus ou moins toxiques (genre huile de pépin de raisin ... ce n’est pas toujours indiqué sur la bouteille). Et bien évidemment éviter les huiles pour lesquelles les composants ont été grillés : délicieuses au goût, mais pas pour la peau, les principes actifs ayant été altérés par la chaleur.

BARRES DE SEPARATION 
 
TUBES EPINGLES / TROMBONESLes huiles végétales peuvent être utilisées pour faire des :
- lotions pour le visage, les cheveux et la peau,
- massages,
- crèmes cosmétiques,
- huiles infusées (huiles dans lesquelles des plantes mises à macérer, avec ou sans chauffage, ont libéré des principes actifs).
 
On classe les huiles en 3 catégories :
- les huiles non siccatives : elles restent liquides à la température de la pièce, ne forment aucun film au contact de l'air, elles sont adaptées aux peaux normales et sèches, et ce sont les meilleurs huiles de base pour le massage, et pour la cosmétique,
- les huiles demi-siccatives : elles forment une fine pellicule au contact de l'air, et peuvent être utilisées pour les peaux normales et sèches mais en petites quantités,
- les huiles siccatives : elles forment assez rapidement une fine pellicule au contact de l'air, elles ne sont pas recommandables en huile de massage, et donc non utilisables en cosmétique.



 


LES PROPRIÉTÉS DES HUILES VÉGÉTALES :
 



La liste ci-dessous est loin d’être exhaustive, elle ne comporte que les huiles les plus courantes, et celles que je connais.
 
FRUITSABRICOT, NOYAUX D’ ... ( Prunus armeniaca L. ) :
Cette huile est obtenue à partir de noyaux d'abricot pressés à froid, elle est très légèrement siccative et de faible viscosité, et de ce fait, elle convient à tous les types d'épidermes mais surtout aux peaux fines, sèches ou ridées, et a une action rajeunissante, revitalisante, tonifiante nourrissante et adoucissante, par contre, elle a une odeur qui peut être assez dérangeante dans un premier temps, j’avoue avoir eu besoin d’un temps d’adaptation.
 
hebergeur d'imageAMANDE DOUCE ( Prunus dulcis ) :
Sa saveur est peu prononcée (et pas terrible en salade, si si, j’ai testé, j’avais trouvé de l’huile d’amande au rayon des huiles dans une grande surface ... déçue du voyage, vous pouvez me croire), c’est une huile fine, non siccative, bien adaptée aux peaux normales, grasses et sèches, et à la peau de bébé, qui reste liquide à température ambiante, et même au réfrigérateur, où il est parfois conseillé de la conserver, elle est excellente dans les crèmes, lotions, et en massages, mais elle ne pénètre pas facilement dans la peau, elle est adoucissante et tonifiante, elle soulage les démangeaisons, les inflammations cutanées, les irritations et favorise la cicatrisation des plaies et des crevasses et gerçures.
 
GERME DE BLÉ ( Triticum vulgare ) :
C’est une huile fine, riche en acides gras, très nourrissante, et riche en vitamine E qui est un excellent conservateur pour les potions maison, elle convient à tous les types de peau et protège du vieillissement et des rides, elle est conseillée pour soigner l’eczéma et le psoriasis, ainsi que pour tonifier et régénérer la peau, le dosage idéal dans une préparation cosmétique maison est de 10%, elle peut aussi être appliquée sur les cheveux secs et cassants.
 
hebergeur d'imageJOJOBA ( Simmondsia chinensis ) :
Ce n’est pas exactement une huile, mais c’est une cire liquide qui ne rancit pas, ce qui fait qu’il n’y a aucun problème de conservation la concernant, elle ne se consomme pas à ma connaissance, mais elle est tout de même mon coup de coeur, car elle pénètre très rapidement dans l’épiderme, et ne laisse pas la peau grasse au toucher, mais avec un aspect doux et soyeux, elle a des effets et des propriétés proches de ceux du sébum ( = substance hydratante naturelle de la peau), calmante , assouplissante, nourrissante, hydratante, elle agit sur les rides et peut être utilisée en cas d’acné, d’eczéma, de psoriasis (sur lequel, je peux dire qu’elle est relativement efficace pure, car j’ai testé), et d’inflammation cutanée, elle est à utiliser à une concentration d’environ 10% dans une “potion de sorcière maison”, c’est un bon démaquillant, et un excellent après rasage, et il ne faut pas oublier qu’elle lutte contre la chute des cheveux, fortifie les cheveux secs et convient très bien au cheveux gras en combattant l’excès de sébum du cuir chevelu.
 
FRUITSNOISETTE ( Corylus avellana ) :
Miam miam, un véritable délice en salade (je sais, je me répète, mais je suis une vraie gourmande, ne vous en déplaise ... ), cette huile est apaisante, adoucissante, et pénètre parfaitement bien dans la peau, sans toucher gras, par contre, elle a une petite odeur, elle est particulièrement recommandée pour les peaux grasses, car elle a une action sur la régulation du sébum, combat les points noirs et resserre les pores.
 
HUILE D'OLIVEOLIVE ( Olea europaea L. ) :
C’est une huile riche en acides gras essentiels et en vitamines A, B, C et un peu de E, elle a une odeur qui peut déranger certaines personnes, elle n’est pas adaptée pour les peaux grasses, mais peut convenir aux peaux normales, et est parfaite pour les peaux sèches, elle protège contre le vieillissement de la peau, assouplit la peau et procure force et brillance aux cheveux, elle peut être utilisée à une concentration de 40% dans tous les cosmétiques maison pour la peau, et pure pour les cheveux, en bain tiède, elle permet de fortifier les ongles.
 
hebergeur d'imageONAGRE ( Oenothera biennis ) :
Celle-ci non plus, je ne la consomme pas en salade, mais par contre, j’en achète en gélules pour lutter contre des petits problèmes typiquement féminins, et elle est très très très efficace, c’est un anti-oxydant naturel qui peut servir de conservateur dans les cosmétiques et éviter qu’ils ne rancissent, mais elle craint particulièrement le contact avec l’air, la chaleur et la lumière, cette huile adoucit et assouplit la peau, elle pénètre profondément dans l’épiderme, et régénère la peau ce qui protège du vieillissement cutané, elle est conseillée pour l’eczéma, le psoriasis et les inflammations, elle est à utiliser à une concentration d’environ 5% dans une “potion de sorcière maison”.
 
Image du Blog francheska45.centerblog.net PÉPINS DE RAISIN ( Vitis vinifera ) :
Les problèmes avec cette huile qui a l’avantage d’être inodore et incolore, c’est que même en épicerie biologique, elle n’est pas vendue avec le label AB, tout simplement parce que son raffinage se fait grâce à des solvants (je veux bien croire qu’il n’en reste plus de traces dans l’huile, mais quand même, j’avoue que je préfère l’éviter : prudence étant mère de sûreté ...), et qu’en plus, elle ne se conserve que très mal, il vaut donc mieux lui ajouter de 5 à 10% d’huile de germe de blé ou de la vitamine E naturelle, elle est faiblement visqueuse, pénètre rapidement dans la peau et conseillée pour traiter la plupart des problèmes des peaux grasses, elle a des vertus réparatrices sur les cheveux fins, cassants et abîmés et nourrit la fibre capillaire.
 
SÉSAME ( Sesamum indicum ) :
Attention à ne pas la prendre grillée (franchement, elle est bien meilleure au goût grillée, y’a pas à dire ...), il faut qu’elle soit vierge, et n’a alors guère d’odeur, elle est semi siccative, et riche en vitamine E, elle prévient le dessèchement et adoucit la peau, absorbe les rayons ultraviolets et peut donc protéger un tout petit peu du soleil, elle doit être utilisée dans une proportion de 10% dans une préparation.
 
 TOURNESOL ( Helianthus annuus ) :
Cette huile est rarement utilisée en cosmétique (pas assez noble peut-être aux yeux de beaucoup), mais il n’y a aucune contre indication à cela, mis à part qu’elle a une petite odeur, souvent considérée comme neutre, mais elle est toutefois très riche en vitamines E et F, nourrissante et adoucissante, c’est une bonne base d’huile de massage, elle pénètre rapidement dans la peau et ne laisse pas de film gras, elle est recommandée pour les peaux sèches et très sèches.

 


CONSERVATION DES PRÉPARATIONS COSMÉTIQUES À BASE D’HUILES VÉGÉTALES :
 



3122011 noeud ruban rose fPour s’assurer de la bonne conservation d’un cosmétique de nature lipidique ou contenant des huiles, il est vivement conseillé (voire indispensable) d’y ajouter le contenu d’une gélule de vitamine E (en fait, c’est une huile riche en vitamine E), que l’on peut facilement trouver en épicerie biologique, en pharmacie, et même au rayon parapharmacie de certaines grandes surfaces. Personnellement, je compte 1 gélule pour 50 ml (au maximum) de produit fini : la vitamine E étant excellente pour la peau, ce n’est absolument pas un problème si la quantité présente dans la petite potion concoctée est plus importante (l'huile de germe de blé convient aussi très bien à cet usage).
 

fleur-rose-blanc-margueritte-070110.gif

Lorsqu’on manipule des huiles, mieux vaut éviter tout ustensile métallique qui peut favoriser l’oxydation de l’huile. Si ce n’est pas un problème pour la sauce de salade qui va être consommée presque immédiatement, ça peut en devenir un pour un produit cosmétique qui a toutes les chances d’être conservé plusieurs semaines. Mieux vaut donc utiliser des récipients en verre ou en plastique, et des touilleurs en plastique ou en bois.

 


BON À SAVOIR :
 



EPINGLESTubes EtoilesPetite liste des autres huiles végétales utilisables pour les soins de la peau :
- huile d’avocat,
- huile d’argan,
Tubes Etoiles- huile de bourrache (se conserve mal),
- huile de chanvre (et bien oui, de l’huile de cannabis ...),
- huile de coco,
- huile de macadamia,
- huile de monoï de Tahiti (tout de suite, ça fait rêver ...),
- huile de nigelle,
- huile de rose musquée du Chili ... etc ...

DIVERS DIVERSDIVERS

Pour fabriquer soi même sa propre huile de soin du corps, il ne faut pas hésiter :
- modifier son mélange en fonction des saisons, et de l’évolution de l’état de la peau,
- à mélanger différentes huiles selon les propriétés recherchées.

Prenez bien soi de vous.





22 votes. Moyenne 3.23 sur 5.

Commentaires (1)

Vanessa
  • 1. Vanessa | 16/06/2015
Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.