Sur les terres de Gwendalavir ...



Pierre Bottero a créé un monde parallèle au notre : Gwendalavir, et du bout de sa plume aiguisée il a su nous entraîner à la suite d'Ewilan, d'Ellana et d'autres, dans les aventures de leur jeunesse, dans des quêtes initiaques qui les ont conduites vers l'âge adulte ...




Sans jamais être choquante par rapport à notre monde monderne qui nous renvoie des images de violence et de mort, la voie suivie n'en est pas moins dure et parfois cruelle, sanglante, sans état d'âme mais aussi merveilleuse et imaginative.

Pour vous accompagner tout au long de la lecture de ma prose de présentation de ce monde que j'ai particulièrement apprécié (et que je n'ai pas encore visité dans son ensemble à travers les lectures), je vous propose un peu de musique celtique :



  




L'AUTEUR, PIERRE BOTTERO :


 
 




Pierre Bottero a exercé pendant longtemps la profession d’instituteur avant de se consacrer entièrement à l’écriture.
Il a publié ses premiers textes chez Flammarion avant d’éditer chez Rageot la saga d’Ewilan, une triple trilogie d’heroic fantasy, genre qu’il affectionne particulièrement. Cet amour de la littérature fantastique remonte à une lointaine rencontre avec l’œuvre de J. R. Tolkien, suivie de plongées profondes et fréquentes dans les univers de Farmer, Zélazny, Howard, Bradley, Moorcock, Leiber et bien d’autres grands maîtres magiciens. Lorsqu’on lui demande d’ailleurs d’où vient son inspiration, il cite volontiers l’impact de ces lectures sur son imagination, voire sur sa personnalité, avant d’ajouter qu’il n’a pas l’impression d’inventer quoi que ce soit : « J’ouvre simplement la porte et l’histoire passe de ma tête à mon ordinateur ».

Livres liés à l'univers de Gwendalavir (de près ou de loin) :

  • La Quête d'Ewilan, trilogie qui réunit D’un monde à l’autreLes Frontières de glace et L'Île du destin
  • Les Mondes d'Ewilan, suite des titres précédents, trilogie qui réunit La Forêt des captifsL'Œil d'Otolep et Les Tentacules du mal
  • Le Pacte des Marchombres, trilogie qui réunit EllanaEllana l'envol, et Ellana la prophétie
  • L'Autre, trilogie qui réunit Le Souffle de la hyèneLe Maître des tempêtes et La Huitième Porte
  • Les Âmes croisées
  • Le Chant du troll (roman graphique, réalisé avec Gilles Francescano)






hebergeur d'imageEwilan Gil'Sayan est le nom de Camille Duciel. C'est une forte personnalité, énergique et autoritaire, mais aussi sensible et très attachante, Camille est aussi une surdouée des mathématiques et dans l'art du Dessin (non, non, il ne s'agit pas de gribouiller sur une feuille de papier, il va falloir lire les livres pour comprendre ! ). Sa plus grande douleur est d'avoir été adoptée par les Duciels, qui ne l'ont jamais aimée. Salim est son seul ami. Ensemble, ils feront partie du groupe hétéroclite qui parcourera les chemins du monde parallèle d'où est originaire Ewilan afin de sauver ce dernier.

 

hebergeur d'imageSalim Condo est le meilleur ami de Camille. Ses parents sont originaires du Cameroun, c'est un garçon fiable, qui aime s'amuser, c'est aussi un gymnaste et acrobate exceptionnel. Il suit Camille en Gwendalavir, où il est fasciné par chaque nouvelle découverte, et chaque nouvelle expérience. Peu importe ce qui se passe, il reste de bonne humeur. En général, il est incroyablement bavard et se fait des amis en particulier Björn et la belle Ellana qu'il promettra de suivre dura 3 ans pour devenir un marchombre.

 

hebergeur d'image

Mathieu (ou Akiro Gil'Sayan) est le frère aîné d'Ewilan. Il a quitté Gwendalavir quand il avait onze ans, et ne se souvient pas de sa vie passée. Il a été adopté par la famille Boulanger, au sein de laquelle il a trouvé sa place, âgé désormais dix-huit ans, il est passionné par la peinture et a étudié à l'académie d'art de Paris L'Ecole des Beaux-Arts. Il n'apparaît que très peu dans le premier roman, mais reviendra ultérieurement ...

 

hebergeur d'image

Bjorn a trente-deux ans quand il rencontre Ewilan. Il est né dans une famille noble et très riche de la région d'Al chen. 
Bjorn est un beau guerrier, le type de casse-cou par excellence et un spécialiste dans la bataille. Il se présente parfois de manière un peu pompeuse, mais il s'agit essentiellement d'un ami généreux et fidèle, joyeux, et toujours de bonne humeur. Bjorn est la cible parfaite pour Salim et ses plaisanteries.

 


hebergeur d'imageEllana Caldin est une jeune femme, rebelle, courageuse et très indépendante qui appartient à la guilde des marchombres. Très vite, elle se prend d'affection pour Camille et Salim et ne semble pas être insensible à l'aura particulière d'Edwin. Ses talents très particuliers s'avéreront très utiles. Elle n'a aussi qu'une parole, et la respecte toujours.



hebergeur d'imageDuom Nil'Erg est un expert célèbre pour tester les artistes de dessin afin de déterminer le niveau de leur talent et leur apprendre à utiliser l'art du dessin de la meilleure façon possible. Il est également connu pour son caractère piquant. C'est un sage, et il n'est donc pas sans influence sur la politique de l'empire.

 

hebergeur d'image

Edwin Til'Illan est l'un des rares Gwendalaviriens qui est déjà devenu une légende vivante. Il est considéré comme le guerrier parfait. Il n'est pas juste maître d'armes et commandant de la Légion Noire, mais a de nombreux autres titres. La réputation d'Edwin impressionne l'ensemble du groupe. Il y a seulement deux personnes qui ne sont pas facilement impressionnées par son autorité naturelle, Maître Duom et Camille.


Maniel (pas de dessin) est un ancien soldat de l'Empire, sous les ordres de Saï Hil'Muran, Seigneur de la cité d'Al
-Vor, c'est un colosse au caractère doux et sociable dont le courage est grand, et qui se liera d'amitié avec Bjorn.





LA QUÊTE D'EWILAN :




"La quête d'Ewilan" est une trilogie romanesque fantastique à destination des pré-adolescents. Et surtout à destination de ceux qui ne se trouvent pas à leur aise dans leur famille, qui n'en ont pas réellement, ou qui ont été adoptés ...

Le premier livre s'implante dans la réalité actuelle, deux adolescents, Camille et Salim qui vont au collège, et habitent pour l'un dans une banlieu un peu chaude, pour l'autre, dans une banlieu huppée. L'un et l'autre ont une famille sans en avoir une : l'amour parental n'est pas au rendez-vous. Et puis, un jour, Camille fait un premier pas sur le côté ... Elle évite ainsi un camion et se retrouve dans un monde parallèle, son monde natal, où elle découvre très vite ses ennemis héréditaires, les Ts'liches ... Camille revient dans notre monde temporairement, elle n'y a pas sa place, et très vite elle refera un pas sur le côté, accompagnée de Salim, pour retourner en Gwendalavir ... un monde qui ressemble au Moyen-Âge des légendes, avec ses chevaliers, ses dragons, et avec un paradoxe énorme entre la simplicité de la vie de tous les jours, et les pouvoirs de certains personnages et ce qu'ils peuvent créer.

Ainsi commencent les aventures de Camille ou plutôt d'Ewilan, qui decouvrira au fur et à mesure, ses pouvoirs, son monde, et une famille hétéroclite qui lui donnera enfin, ainsi qu'à Salim, amour et amitié : en bref, ça ressemble à un conte de fées ...

Quant à la suite, de cette page, rassurez-vous, vous pouvez lire, rien de ne vous sera révélé d'important qui pourrait vous gacher le plaisir de découvrir vous-même les trois ouvrages. 



Une des originalités des romans est d'avoir au début de chaque chapitre un fragment de discours ou une remarque d'un personnage célébre de l'empire, une devise de marchombre ou une définition.

Le premier tome de la trilogie ("D'un monde à l'autre") ne fut certainement pas mon préféré. Certes, on ne s'ennuie pas, mais ça manque de grandeur : le suspence ne dure pas longtemps, la description des sentiments est peu présente ... Après avoir cru avoir une version d'un Harry Potter au féminin, mais avec un peu moins de magie dans l'écriture, je me suis retrouvée avec un livre qui laisse vraiment sur sa faim ... 
Donc j'ai lu (plutôt avalé) le second tome : je n'aime pas ne pas savoir ...

"Les frontières de glace" représente un livre moins hésitant, plus peauffiné, plus grandiose qui sait gérer une intrigue construite et non plus simpliste comme dans le premier tome, que l'on a envie de découvrir et surtout on attend de savoir qui gagnera : Ewilan et sa bande, ou les Ts'liches, ces espèces d'insectes géants ...

hebergeur d'image

Quant au tome 3 ("L'île du destin"), il réserve quelques surprises et rebondissements inattendus, et heureusement, car sinon, je crois que ce serait vraiment devenu ennuyeux à souhait. On va dire que tout est bien qui fini bien : les gentils sont récompensés et les vilains punis, l'honneur est sauf ... ça n'a rien de bien original, si ?



Au final, disons que la trilogie fut rafraîchissante pour l'adulte que je suis, serait certainement ennuyeuse à souhait pour un adolescent blasé ou quelqu'un qui aimerait la grande littérature, et distrayante pour un pré-adolescent.

J'ai passé un agréable moment à lire, car je me suis tout de même laissée prendre au jeu : je voulais vraiment connaître la suite des aventures de Camille et de ses amis, mais il manque de mon point de vue, tout de même quelques passages de description ou d'humour plus poussé, plus d’introspections ainsi que des rapports entre les personnages qui soient plus approfondis et plus subtils, pour en faire une oeuvre qui soit au dessus du lot. Il manque un côté magique aux faits relâtés, ou des petits détails qui rendent le texte plus vivant, alors que la magie existe bien en tant que telle dans les romans ... l'auteur a su trouver dans son imaginaire des pouvoirs originaux, qui n'ont pas été vus ailleurs et qui font rêver.





Et pour dérouler le rêve encore plus loin, la quête d'Ewilan a commencé à être adaptée en bandes dessinées (sortie en octobre 2013 du 1er tome) :
Les dessins sont riches et permettent de se projeter en Gwendalavir sans trop de difficulté, si l'on possède un peu d'imagination ...



 





LES MONDES D'EWILAN :







Plus sombre, cette trilogie qui suit directement "La quête d'Ewilan" et entraine ses lecteurs sur un autre continent que Gwendalavir. Certains des personnages qui n'étaient que secondaires dans la première trilogie prennent ici toute leur ampleur, et deviennent plus attachants. D'autres s'estompent pour faire de la place.

Un continent où ne règne une paix que relative. Tout en restant très léger dans le ton, Pierre Bottero pose des problèmes de politiques, de choix scientifiques, de relations diplomatiques, de religions, d'amour et d'amitié, de la vie et de la mort, d'honneur et de devoir. Et franchement, il n'y a pas besoin de beaucoup chercher pour faire une analogie certe simplissime, mais une analogie tout de même très convaincante par rapport à l'histoire que vit le monde actuellement et à nos modes de vie ... Est-ce une critique ?

Non, juste un constat ou une mise en garde pour les grands évènements, et une être un guide de comportement pour les adolescents ... 

Quant à la moralité de tout cela ?
Le bien triomphe toujours du mal ...
L'amour est le plus fort ...


Y a-t-il seulement un message caché ?

Je crois que oui : chacun de nous est libre de ses choix, et doit vivre pour lui sans se laisser influencer par une société ou sa famille ... Mais ce n'est pas toujours aussi simple à réaliser ...







LE PACTE DES MARCHOMBRES :




Cette fois, c'est l'enfance et la jeunesse d'Ellana que Pierre Bottero propose d'explorer, afin de comprendre ce personnage complexe, attachant et décidé, et si dangereux ...

En lisant le premier tome de cette trilogie, on ne peut pas ignorer que le monde de Gwendalavir est plus aboutit. Le trait de plume s'est affiné, a progressé pour devenir parfois incisif et tantôt descriptif. La nature est omniprésente, et pourtant, c'est un autre univers qui prend le dessus, celui de la vie des voleurs, des petites gens et la voie extraordinaire et hors norme des marchombres.

Sans parler de la poésie de la liberté ...

N'ayant pas encore eu l'occasion de lire les tomes 2 et 3, je n'en dirais pas plus pour aujourd'hui ... Bientôt j'espère ...







6 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

The Horse Whistperer
  • 1. The Horse Whistperer | 16/03/2017
Alors... euh, ch'uis connectée là? Ils peuvent voir ce que je mets?
Bon alors du coup, euh, je mets quoi..?
Ah si!!! Oui oui oui je me rappelle!

Vive Pierre Bottero !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.