Le plus célèbre des sorciers actuels !!!




Harry Potter est certainement le petit sorcier le plus connu sur Terre, et je fais partie des pottermaniaques qui l'adorent ... depuis un jour de décembre où je suis allée voir le premier volet de ses aventures sur grand écran, et que dans la semaine qui a suivi cette découverte merveilleuse, j'ai lu avec délectation tous les livres publiés ! Est-il utile de préciser que je n'ai pas réussi à décrocher depuis, et que comme les enfants, j'ai attendu avec impatience la suite de son histoire ?

Malheureusement, aujourd'hui ses aventures sont terminées, et je n'ai plus grand chose à attendre ... 

hebergeur d'image

Loin de moi l'idée de faire comme de nombreux fans un site qui lui soit consacré. Je tiens juste à faire une petite page pense bête (grosse page en fait), pour toutes les personnes ne connaissant pas l'univers parallèle et imbriqué dans le notre que J. K. Rowling a créé, tout en exprimant mon opinion ...



Je vous propose un petit peu de musique pour accompagner votre lecture ...



 



LES LIVRES :
 




La série de livres consacrés aux aventures de Harry Potter comporte en tout 7 tomes : un pour chacune des années qui l’enmèneront de sa découverte du monde des sorciers à l’âge adulte. La publication de l'oeuvre de J. K. Rowling se fait bien évidemment initialement en anglais. 
 

hebergeur d'image
Mon "Harry Potter" préféré ... peut-être pas le meilleur livre de la série, certes, mais celui qui fait découvrir un merveilleux monde parallèle dans lequel nous aurions tous envie d'entrer !
 

hebergeur d'imageHarry découvre qu'il n'est pas comme tout le monde, c'est un sorcier, avec des pouvoirs magiques, une baguette, une chouette et un balais, et qui n’a pas rêvé un jour de sortir un peu du lot, d’être extraordinaire. Ce petit garçon malheureux dans sa famille (sa tante, son oncle et son cousin) trouve une échappatoire à l'école Poudlard, la célèbre école de sorcellerie, qui devient le théâtre de son adolescence (car dans ce tome 1, c’est un pré-adolescent, avec des problèmes de son âge : les profs, les devoirs, les amis ... à gérer), et de ses aventures ... 
 

La grande force J. K. Rowling est son don pour raconter une histoire et la faire réellement vivre dans l'esprit de ses lecteurs (le traducteur de ses oeuvres le faisant avec le plus de fidélité possible, merci à lui) : cette auteure est une fée !

Quant à la version anglaise, elle est parfaitement accessible pour des collégiens de classe de 4ème ou 3ème, à condition d'avoir un dictionnaire à portée de la main, car si les noms communs ne posent pas de gros problèmes de compréhension, les verbes réguliers sont nombreux et malheureusement inconnus, car ce sont les verbes irréguliers qui sont appris par coeur (j'adore la logique de l'enseignement de l'anglais en France ...) ... enfin, voici toutefois un excellent moyen de faire quelques progrès dans la langue de Harry.

 

Harry finit ses vacances chez son ami Ron Weasley, fait une arrivée fracassante à Poudlard, et va devoir affronter un nouvel ennemi mortel et rusé Tom Jedusor ...

Dans la lignée du premier tome, “Harry Potter et la chambre des secrets” ne dénote pas avec le monde de la magie enchanteresque découvert jusqu’alors. Quant à l’imagination de J. K. Rowling, elle est toujours aussi débordante, avec en plus de mon point de vue, une petite pique envers le monde de l’éducation, et une certaine forme d’incompétence professorale (je dis cela sans arrière pensée, étant moi-même prof ... et oui, nul n’est parfait). Ce second tome de l’épopée de Harry est comme le premier, à mettre entre toutes les mains des petits (à partir de 10 ans), et des grands, pour ceux qui veulent retrouver leur âme enfantine.

hebergeur d'image

Cet ouvrage nettement plus sombre que les précédents, ne semble pas être destiné à un public aussi jeune que les deux premiers tomes : cela veut-il dire que les lecteurs devraient attendre d’avoir le même âge que Harry dans le tome pour pouvoir le lire ?
A moins que J. K. Rowling n'ait considéré que ses lecteurs grandissaient en même temps que leur héro ... 

Dans cet ouvrage, Harry se découvre une famille au sens large, Ron “perd” un être cher, et la vérité fait un immense pas en avant.

 

hebergeur d'image“Harry héros malgré lui” ... tel pourrait être le titre de substitution de ce tome, à moins que ce ne soit “volontaire désigné d’office”. Vous l’aurez compris, une fois de plus les aventures rattrapent Harry sans qu’il n’ait fait quoique ce soit pour cela. Ouvrage clef de l’épopée, ce tome se termine tristement, et en un bouquet final qui n’annonce rien de bon ... “Celui dont ne doit pas prononcer le nom” arrive enfin à ses fins !
 

Ce livre à la fois gai, grandiose, angoissant, nous entraîne dans les affres de l’adolescence, dans celles de la trahison et du mensonge, tout en martelant une fois de plus les esprits avec les vertus que sont l’amitié, la fidélité, le courage, la confiance ...

 



Ce cinquième volet des aventures de Harry Potter est tout de même relativement noir, et même si la magie est toujours présente sur le papier, l’écriture aussi agréable, on s’est notablement éloigné de la magie enchanteresque des premiers tomes. Un tome visiblement tourné vers des lecteurs adolescents ou adultes. Dans ce nouvel épisode de ses aventures, Harry doit se débattre avec pas mal de choses, à commencer par lui-même, et ses sentiments, il grandit, la crise d’adolescence passe. Sans oublier qu’il va devoir faire face à un anti-professeur ignoble et grotesque, sans parler des mangemorts, qui soit dit en passant sont assez ridicules il faut bien le dire. Bref, une critique du monde des adultes, de la politique et des vestes grises des politiciens est aussi à l'honneur.

 

Magnifique, rien à redire sur ce volet consacré au monde des sorciers. On renoue totalement avec l’entrain des premiers tomes, l’histoire coule d’elle même, les événements s’enchaînent à une vitesse vertigineuse : on ne s’ennuie pas, et on finit même par trouver que c’est un peu court, d’autant plus que J. K. Rowling nous laisse avec plus de problèmes et d’hypothèses à résoudre que de réponses. Que va-t-il arriver à Harry pendant ses derniers vacances chez sa tante et son oncle ?
Comment Harry va-t-il sans sortir seul face à face à Voldemort ? 
Que sont et où sont les autres horcruxes ? 
Et qui est ce mystérieux homme qui a volé un des horcruxes ?

 

Le septième et ultime volume de la série : celui que tout le monde attend et redoute avec impatience, car s’il répondra à toutes les questions que l’on se pose, il sonnera aussi le glas des attentes fébriles de tout pottermaniaque ...hebergeur d'image "Harry Potter et les reliques de la mort" est paru le 26 octobre 2007 pour la version brochée. Pour en revenir à la version anglaise, il m'a fallu une semaine pour en venir à bout. N'ayant pas lu les 6 tomes précédents dans la langue de Shakespeare, il me manquait un peu de vocabulaire, mais, on s'y fait vite. Alors, compte tenu de mon niveau en anglais, je dirais que la lecture du tome 7 en anglais ne présente guère de problèmes de compréhension, dès lors qu'on a un niveau fin de troisième, et en plus, c'est un exellent moyen de faire quelques progrès linguistiques.

hebergeur d'image 

 

Ces deux ouvrages de J. K. Rowling sont des livres additifs à son oeuvre. Ils permettent de prolonger un peu la magie, d’en apprendre un peu plus sur l’univers des sorciers, et de participer à une bonne action, puisque le produit de leur vente est entièrement reversé à une organisation caritative qui aide les enfants des pays les plus pauvres du monde.

 

Cet ouvrage clef dont il est beaucoup question dans le dernier tome de Harry Potter est proposé sous une version illustrée. J. K. Rowling nous y relatte des contes drôles, initiaques, qui pourraient tout aussi connus que le sont "le petit chaperon rouge" ou "Le chat botté" ...
Les bénéfices de la vente de ce recueil sont reversés au "Children's High Level Group", une oeuvre pour la protection et la défense des droits des enfants et pour l'amélioration des conditions de vie des jeunes en difficulté.

hebergeur d'image



LES FILMS / DVD :
 


Les films basés sur l’oeuvre de J. K. Rowling nous renvoient une vision réelle de l’univers de Harry Potter. Si on y regarde bien, les adaptations des cinéastes sont grandes, et les libertés indispensables pour résumer à deux heures exaltantes sur un écran, aussi.

Comment faire pour ne pas être déçu de ne pas retrouver tel petit détail que l’on a aimé dans le roman ?
Simplement en considérant que ce sont deux oeuvres bien distinctes l’une de l’autre, et se laisser entraîner par les musiques et le rythme endiablé de l’action.
 


hebergeur d'imageLe film retrace presque parfaitement les événements du plus court des livres de la série, c’était aussi le plus aisé à faire tenir dans le temps consacré à une séance de cinéma. Quoiqu’il en soit, c’est un vrai régal ! L’ignominie de la vie de moldus de Harry, le merveilleux chemin de traverse qui permet d’entrer dans le monde des sorciers, l’antipathie de Drago Malefoy, les cours à Poudlard, la sympathie d’Hagrid, l’intelligence d’Herminone, le regard mauvais de Rogue ... tout est bien là : à consommer sans modération pour des instants absolument magiques !

 

hebergeur d'imageFilm très réussi également, même si les coupes par rapport au livre sont nombreuses. Les effets spéciaux sont impeccables, et le jeu des acteurs absolument remarquable, sans parler de Dobby, pour lequel j’avoue avoir un petit faible ...

 

 



Un livre un peu sombre donne forcément un film sombre. Jusque là, la logique est parfaitement respectée. Et il en va de même par le manque de merveilleux, qui est vraiment réduit au minimum, ce qui franchement manque un peu par rapport au livre qui n’en avait lui même pas trop. hebergeur d'imageMais ce qui me gène le plus ce sont des changements dans l’enceinte de Poudlard par rapport aux 2 premiers films : si on prend la cabane de Hagrid par exemple, c’est tout à fait flagrant, elle change d’aspect, et d’emplacement, et il en va de même pour le saule cogneur ... Je veux bien que l’action se situe dans le monde de la magie, mais tout de même, ça me chiffonne quelque part ...

 

 


hebergeur d'imageCe film est un énorme condensé du tome 4 que l’on peut qualifier de pavé ! Et, je trouve que c’est un exploit que d’avoir réussi à résumer le roman d’origine en un film aussi court, et haletant ! Certes, on coupe à tour de bras, on se permet de grandes libertés par rapport au livre, mais il faut bien dire que ça ne gène guère le spectateur qui rentre dans l’histoire dès les premières minutes du film, vit littéralement les aventures de Harry, en s’envolant avec lui sur son balais, en plongeant dans les profondeurs du lac, et dans les méandres du labyrinthe. Et lorsque c’est fini, le spectateur en ressort totalement hébété : et oui, ce n’était qu’un film, et il est malheureusement fini !

 




En fait, le tome 5 est tellement gros, le résumé fait est tellement dense, qu'on est forcément un peu déçu de ne pas retrouver quelques petits détails. Ce cinquième opus est toutefois mené tambour battant, et on ne s'ennuie absoluement pas en le regardant. 

Et même aujourd"hui, après l'avoir revu plusieurs fois, mon opinion n'est pas très claire concernant ce film ... C'est un bon film, mais il y manque un petit je ne sais quoi ...

 




hebergeur d'imageWahou, l'ambiance de Poudlard est bien au rendez-vous, ça a un petit côté magique, tout en étant super mystérieux, et en ne révélant rien de la suite. Bon, la fin est un peu triste aussi ... mais je vous laisse le plaisir de la découverte si vous n'avez pas lu le livre ...hebergeur d'image

 

 


hebergeur d'imageLe dernier livre est retranscrit par 2 films.
Le premier, même si il n'y a aucun temps mort semble presque traîner en longueur quand on le compare au second qui est mené tambour battant, et grandiose sur les effets spéciaux : j'ai adoré !!!

hebergeur d'imageSauf que voilà, c'est fini En pleurs : il n'y a plus ni livre ni film à attendre ...

J. K. Rowling travaille actuellement à l'écriture d'un livre à destination d'un lectorat adulte : donc il est peu probablement que la magie soit au rendez-vous ... mais bon, à voir, au plutôt, à lire ! 



 


LES MUSIQUES DE FILM / CD :
 


Chaque film a son CD de musique, bien évidemment. De mon point de vue, cela s’apparente à de la musique classique (que j’apprécie d’ailleurs énormément), mais sans la couche poussiéreuse de certaines compositions qui datent de plusieurs siècles ont pris (à moins que ce ne soient les musiciens qui n’arrivent pas à rendre la grandeur de l’oeuvre originale ...).

 


Ce CD regroupe les plus grands thèmes musicaux des 4 premiers films : rien que du bonheur, qui s’écoute sans fin ... ce sont mes voisins qui doivent en avoir assez, car personnellement, je ne m’en lasse pas !



LES JEUX VIDÉO :
 


hebergeur d'image


Un jeu par film ... vous pensez bien qu’on ne va pas laisser si vite filer la poule aux oeufs d’or ! Quoiqu’il en soit, je ne commenterai pas personnellement les CD-rom des jeux basés sur l’univers des sorciers, car je n’y ai jamais joué, mais si quelqu’un veut le faire, je publierai à cet emplacement même ses commentaires.






LES MEILLEURS SITES DU NET :
 




C'est un des meilleurs sites en français du net pour avoir toutes les dernières nouvelles du monde de la magie (publications, nouveaux films, potins et actualités des acteurs ...). Ne livre pas par hibou postal, malheureusement !
Poudlard .org : un autre site sur l'actualité de Harry Potter ... mais avec quelques petites rubriques que l'on ne trouve pas sur les autres sites, "pour que la magie continue ...”

L'univers de Harry Potter : un site de "news" intéressantes et en français, avec un forum ... mais je trouve que c’est un peu trop moderne à mon goût, le site n’a pas le petit côté rétro de “la gazette du sorcier” qui noue un lien réel avec l’univers magique de Poudlard ...

Divers dictionnaires avec les expressions, les noms communs, les noms propres, les animaux, anglais / français ... spécifiques à l'univers de Harry Potter.

Le site officiel de J. K. Rowling : là, je ne vous dis rien dessus, car ça change souvent ... des portes magiques s'ouvrent ou de ferment selon les jours ... par contre, mieux vaut le site en version anglaise pour avoir des nouvelles fraîches, car le site en français n’est pas toujours à jour.


 le nouveau site de J. K. Rowling pour faire découvrir de nouvelles informations aux fans et les entraîner dans le coeur des aventures de Harry Potter ...

Comme le nom ne l'indique pas, c'est un site en français, sur lequel on peut acheter des objets de collection sur le monde de Harry Potter (baguettes, cartes postales, retourneurs de temps, maquette de Poudlard ...), par contre asseyez vous bien avant d’aller regarder les prix ... c’est un peu cher, il faut bien le dire !
 
Fabriquer des objets Harry Potter : j'ai découvert ce blog par hasard, mais c'est une vraie mine d'idées créatives pour créer son propre univers magique, et c'est souvent suffisamment simple pour créer en compagnie d'enfants, à visiter absolument si vous avez besoin de patrons ou d'une source d'insparation magique.


 
ET APRÈS LE TOME 7 ...
 





 J. K. Rowling, l’a dit, c’est fini ... Enfin, il y a fini et fini, car elle ne lâche pas si facilement le filon non plus !
Elle a écrit un livre de contes qui tient une petite place dans le tome 7, et que tous les enfants sorciers connaissent (un peu comme les contes de Grimm pour nous ...). Et elle prévoit aussi d’écrire une encyclopédie sur le monde des sorciers. Donc, il n’y a plus qu’à attendre ... Quant à nos héros, en voici quelques nouvelles qui proviennent des interviews et des rencontres avec des fans, ainsi que quelques autres petites informations variées. J’ai tenté de faire en sorte de ne rien révéler de primordial pour l’intrigue du tome 7, afin de ménager la surprise pour de futurs lecteurs.
 
Je plaide coupable pour avoir pris ces informations sur La gazette du sorcier, sans avoir demandé d’autorisation, mais j’ai tout de même fait quelques efforts pour ne pas tout retranscrire tel quel, mais ce n’est pas toujours aisé de paraphraser ... néanmoins si cela pose un problème, contactez moi.
Les personnages des livres ont inspiré de très nombreux artistes. Vous pouvez accéder à leurs sites en cliquant sur les illustrations.

 Harry : Harry et Voldemort sont des cousins éloignés, via les Peverell. Presque toutes les familles de sorciers sont cousines si on remonte plusieurs siècles. Harry devient Auror. Mais il ne peut plus parler le Fourchlang




Hermione : Après Poudlard, Hermione a commencé sa carrière au Département de Régulation et de Contrôle des Créatures Magiques, où elle a eu un rôle important dans l’amélioration des conditions de vie des elfes de maison et de leurs semblables. Elle est ensuite partie pour le Département de la Justice Magique. Elle y a été une progressiste qui s’est assurée que les lois oppressives et pro-sang-pur ont été supprimées.


 
Ron :
Il travaille à la boutique de farces et attrapes créée par ses frères, mais est aussi auror une partie de sa vie professionnelle.

 
 
Ginny : Elle devient joueuse de Quidditch chez les Harpies de Holyhead, puis journaliste à la Gazette du Sorcier.
 
Neville : Il épouse Hannah Abbott qui est la nouvelle patronne du Chaudron Baveur, et habite sur place. Il est professeur de botanique à Poudlard.







Luna : Luna est devenue une naturaliste très célèbre qui a classifié de nombreuses nouvelles espèces animales (mais elle n’a malheureusement jamais trouvé de Ronflak Cornu et a finalement dû accepter que c’était peut-être une invention de son père). Elle s’est finalement mariée, bien plus tard que Harry et compagnie. Elle a épousé un autre naturaliste Rolf, le petit-fils du grand Norbert Dragonneau !


 Professeur Dumbledore : Il était homosexuel, ce qui explique pourquoi il n’était pas marié, et était tombé amoureux de Grindelwald, et il a été d’autant plus horrifié quand il a découvert qui Grindelwald était vraiment. Dumbledore pouvait voir Harry sous sa cape d’invisibilité à certains moments, car il savait lancer des sorts sans prononcer la formule. Il utilisait "Homenum Revelio", le sort qui détecte la présence d’humains.

 



Remus Lupin, James et Lily Potter : Après avoir fini Poudlard, Remus Lupin ne pouvait pas trouver d’emploi parce qu’il était un loup-garou. C’est James et Lily qui lui ont donné de l’argent pour l’aider à vivre. James, Sirius, Remus et Lily étaient "combattants à temps plein pour l’Ordre". James et Lily se sont cachés peu de temps après qu’elle est tombée enceinte de Harry.
 
Malefoy : Lucius Malefoy n’a pas été renvoyé à Azkaban. Les Malefoy se sont débrouillés pour se tirer d’affaire, en utilisant le fait qu’ils avaient aidé Harry à la fin de la bataille.






Ombrage : Elle a été arrêtée, interrogée et mise en prison pour crimes sur des sorciers nés de Moldus.







 
hebergeur d'image
Peeves : C’est un esprit de chaos qui a pénétré le château il y a longtemps et dont il est impossible de se débarrasser !

Les Détraqueurs : Ils ne garderont plus Azkaban. On ne peut pas détruire les Détraqueurs, mais on peut contrôler leur nombre si on élimine les conditions qui leur permettent de se reproduire, à savoir le désespoir et la déchéance.
 
hebergeur d'image
Le Ministère de le Magie : La corruption a disparu du Ministère de la Magie, et avec Kingsley à sa tête, la discrimination qui avait toujours été latente a été éradiquée. Bien entendu, Harry, Ron, Hermione et Ginny ont eu un rôle important dans la reconstruction du monde magique à travers leurs carrières respectives.

La salle commune des Poufsouffle : On accède à la salle commune des Poufsouffle à travers une peinture d’une nature morte près des cuisines. C’est un endroit confortable et accueillant, l’opposé exact du dongeon de Rogue. Beaucoup de tentures jaunes, des gros fauteuils, de petits tunnels souterrains pour accéder aux dortoirs, qui ont tous des portes parfaitement circulaires, comme des couvercles de tonneaux.

 


hebergeur d'image

hebergeur d'imageLes meurtres utilisés par Voldemort pour les créer :
Le journal : Mimi Geignarde.
La coupe : Hepzibah Smith, à qui elle appartenait.
Le médaillon : un clochard moldu.
Nagini : Bertha Jorkins (Voldemort pouvait utiliser une baguette de nouveau après avoir récupéré un corps rudimentaires, tant que la victime était en transe).
Le diadème : un paysan albanien.
La bague : Tom Jedusor père.
Harry : Lily Potter (mais là, la création d’un Horcruxe n’était pas volontaire).
L’esprit de Voldemort était donc coupé en 8 morceaux (7 horcruxes + lui-même).
hebergeur d'image

Voilà, j’espère ne pas en avoir trop révélé afin de ménager le suspence ... Quant à ce qu’il n’y ait pas une suite, je n’en suis personnellement pas totalement convaincue, car J. K. Rowling se laisse de grandes portes ouvertes à la fin du tome 7 ... mais effectivement, ce ne seraient plus les aventures de Harry et de ses amis, et il faudrait trouver un autre grand méchant ... mais en cherchant bien, ce ne serait certainement pas si difficile ...




Et si vraiment le monde de Harry Potter vous manque trop, il y a les fanfictions ... Certaines sont bonnes, d'autres franchement en dessous de tout, tout le monde n'a pas reçu le don d'écrire ...

En tout cas, en voici une qui a été paraît-il publiée sur le net avec l'accord de J. K. Rolling. Il y a 2 tomes qui se suivent et un troisième qui est lié, et qu'il ne faut pas lire en premier sous peine de se gacher la surprise ...

Cliquez sur l'une des images pour avoir accès au site d'origine, et télécharger les livres.


Et il y a aussi la presse obscure des sorciers, si, si, je vous assure, vous pourrez lire la gazette du sorcier, le chicaneur, sorcière hebdo ... et en plus en français !

Et pour couronner le tout, un site drôle, en BD, d'une accro de Harry P
otter (qui a dit que je me reconnais en elle ? ... bon c'est vrai à 70%).
 



16 votes. Moyenne 3.88 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×