Les vernis protecteurs :



Le vernis colle comme son nom l'indique sert à la fois de colle, et ensuite de vernis pour protéger le motif collé. Mais ce n'est pas un vernis très très résistant, d'où le fait qu'il faille souvent utiliser un autre vernis de protection.
 


LES VERNIS PROTECTEURS LIQUIDES :
 


Il existe de nombreuses sortes de vernis. Mieux vaut toutefois en choisir un bien résistant, par exemple :
- du vernis à parquet (vitrificateur),
- pour la cuisine et la salle de bain,
- du vernis marin,
- ou du vernis pour gouache, il a pour avantage d'être très transparent et de le rester, mais il n'est pas fait pour un usage ou un frottement intensif (il demeure fragile).
 
Le pot de vernis marin que j'ai acheté pour vernir un pot de fleur en terre, et que je n'ai pas encore testé ...
 


Attention toutefois, certains vernis donnent un aspect jaunâtre après séchage. La plupart des vernis demandent l'utilisation d'un diluant toxique pour le nettoyage du pinceau. De plus, le pinceau perd de sa souplesse après avoir été utilisé avec un tel produit, ce qui nécessite donc d’avoir un pinceau spécial vernis qui sera systématiquement retrempé dans du diluant (white spirit par exemple) afin de l’assouplir avant chaque utilisation.
 


LES VERNIS PROTECTEURS EN BOMBE :
 


Les vernis en bombe, certes plus chers à l'achat, ont pour avantage de sécher rapidement, et de ne pas nécessiter de matériel, donc pas de nettoyage. S’ils ne sont pas adaptés à certaines utilisations comme l'imperméabilisation de pots de fleur, ou pour protéger des objets situés à l’extérieur des habitations, ils sont absolument idéaux pour vernir des supports transparents et de petites surfaces.
 
Le vernis en bombe que j'utilise habituellement (acheté chez Leclerc) :
 


Il existe du vernis en bombe brillant, et du vernis en bombe mat qui donne un superbe aspect dépoli sur le verre.
 


INFORMATIONS IMPORTANTES :
 


Toxicité : Tous les vernis sont composés de produits volatiles toxiques, il est donc absolument indispensable de travailler dans une pièce bien ventilée, ou mieux, en extérieur et à l’ombre.
10°C minimum : Le vernis ne supporte absolument pas d’être passé lorsqu’il fait froid : il se craquelle ! Alors sauf si un effet peau de serpent (qui peut être un super effet déco soit dit en passant) ne vous intéresse pas, pensez à mesurer la température extérieure avant de vernir un objet. La température idéale étant proche de 20°C.
Les rayons ultra-violets du soleil : La couleur des serviettes résiste bien sur les objets qui sont à l'intérieur d'une habitation, mais ce n'est pas le cas si l'objet décoré se trouve à l'extérieur : il y a décoloration. Donc si vous décidez de décorer des pots de fleurs en terre ou votre boîte aux lettres :
- ne soyez pas trop déçu si vous voyez votre travail s'estomper petit à petit, c’est tout à fait normal,
- lorsque vous choisissez votre vernis protecteur, prenez en un qui soit très résistant aux ultra-violets.
 


retour vers la page générale sur le serviettage

vers " les différents vernis colle "

vers "servietter sur supports lisses"

vers " où trouver des serviettes ? "

vers " imprimer ses propres motifs à servietter "

vers " mise en relief du serviettage "
 

Bonjour chères visiteuses, chers visiteurs,
 
Si vous pensez que j’ai oublié des informations utiles, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire.

Cordialement

12 votes. Moyenne 2.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.