Muffins improbables aux myrtilles

 

Cela faisait maintenant six mois qu'une centaine de grammes de myrtilles ramassées en août dernier me faisait de l'oeil chaque fois que j'ouvrais le congélateur ... mais qu'en faire ?

Il n'y en avait pas assez pour faire une tarte ou quoique ce soit d'autre en ne mettant que des myrtilles ..."Cogite, cogite, cotige ..."

L'idée m'en venue en découvrant le muffin monday#39 organisé par Marie Chioca ainsi qu'Emilie et Sophie (dont j'ai découvert les blogs au passage). Il me fallait donc une recette de muffins-repas ... donc, une pâte à gâteau, et des légumes obligatoirement, voire un petit quelque chose qui fournisse des protéines en plus de celles des oeufs ... et comme je tente de surveiller un peu mon poids, il fallait que je réalise une recette un peu légère, donc si possible à IG bas. Quelle farine j'utilise ?

Petit tour dans le placard ... et voilà un joli paquet de farine de coco que j'ai oublié (il faut dire que les biscuits 100% coco que j'ai tenté de faire avec étaient bons, mais d'une consistance quelque peu spéciale et que je n'ai pas touché au paquet depuis ...). Un peu de poudre d'amande avec, car la farine de coco toute seule, c'est un peu bizarre, et qu'il faut donner un peu de moelleux à tout ça, et hop le tour sera joué. Et en plus, ça me permet aussi de participer au concours des Bouilles gourmandes sur le thème de l'amande.

hebergeur d'imagePour le fond du gâteau, en plus des myrtilles, j'ai tout de suite pensé au paquet d'épinards en branche congelé que j'avais acheté pour faire des petits pains à la vapeur, que je n'ai toujours pas fait, car j'ai tellement bien rangé la recette que je ne la retrouve pas ... Je sais par une expérience très récente que les épinards ne donnent pas de goût particulier à un gâteau (le gâteau vert aux épinards, qui est une spécialité turque, est un vrai délice). Ensuite, les myrtilles se marieront bien avec quoi ?

Du saumon, ce sera parfait (souvenir d'une virée en auvergne où un pavé de saumon m'avait été servi avec une sauce aux myrtilles, c'était excellent). Et un peu de couleur en plus, de la carotte, je ne vais quand même pas faire un truc triste, tout de même !

Voici donc les :

 hebergeur d'image

 hebergeur d'image

Pourquoi "improbables", me direz-vous ?

Parce que franchement :
- je n'étais pas sûre que ce soit bon (ça l'est !),
- je ne parvenais pas à trouver le temps de les faire,
- et que quand j'ai mis la recette en route, j'ai eu très très peur
devant ma pâte trop compacte (merci la farine de coco) qu'il a fallu détendre avec pas mal de lait ...

Et pendant tout le temps de la cuisson, je n'ai pas cessé de me dire
que ça ne donnerait probablement pas des muffins ...
ben si, comme quoi, les miracles ...

 

Du côté des ingrédients bio "bizarres", que trouve-t-on ? 

 hebergeur d'image- Cette farine est obtenue par broyage de la chair de noix de coco après dégraissage (on retire l'huile vierge de noix de coco) et séchage. Elle est très blanche, extrêment fine, et sent délicieusement bon la noix de coco. Elle possède un index glycémique bas (IG = 25), permet de faire baisser l'IG des autres ingrédients avec lesquels elle est mélangée, possède de nombreux acides aminés essentiels et elle ne possède pas de
gluten ("c'est-y pas une merveille, ça m'dame ?"). Normalement, on l'incorpore dans une autre farine, à raison de 15 à 25 %, et on peut s'en servir pour faire du lait de coco en la mélangeant avec de l'eau (et hop, je viens d'apprendre un truc au passage, il faut que je teste ça d'urgence).


hebergeur d'image- Comme la farine de coco est sans gluten, la gomme de guar devient indispensable pour qu'il y ait un peu d'élasticité dans la pâte, sinon, ça ne "s'agglomère" pas, ça casse, ça s'émiette, en bref, c'est une vrai catastrophe ... C'est un additif alimentaire : le E412,
et j'avoue ne pas en être particulièrement fanne, comme de tous les additifs ... mais dès fois, on ne peut pas faire autrement ... D'autant plus, qu'il faut consommer cette gomme avec modération, car elle peut rapidement entraîner divers troubles digestifs, voire des allergies. (pour en savoir plus).

 hebergeur d'image

Préparation : 35 minutes (vaisselle comprise)

Cuisson : 25 à 30 minutes 

Matériel particulier nécessaire : un mixeur plongeant, des caissettes
à muffins et des moules à muffins (ou des ramequins, ou des emballages en aluminium récupérés d'un moment de gourmandise)

Ingrédients pour une vingtaine de muffins 

hebergeur d'image

1. Mélanger tous les ingrédients secs ensembles, puis faire un puits au centre.

2. Décongeler les épinards, puis les égoutter et les presser pour retirer le maximum de jus.
3. Mixer les épinards et le lait avec le mixeur plongeant.

4. Faire fondre le beurre, puis le verser dans le puits, ainsi que le lait aux épinards et les 2 oeufs, et mélanger.

Tubes Aliments5. Couper les carottes en petits cubes ainsi que le saumons, puis les incorporer à la pâte à gâteau.

hebergeur d'image

6. Ajouter les myrtilles et mélanger rapidement, avant de verser dans des caissettes à muffins placées dans des moules ou des ramequins ...

7. Cuire au four, pendant 25 à 30 minutes, à thermostat 6 (180°C).

8. Dès que les muffins sont cuits, les sortir du four et des moules ou des ramequins, et les mettre à refroidir sur une grille.
 hebergeur d'imagehebergeur d'image
Bon appétit.


Les muffins ne vont pas ressortir merveilleusement dorés, car la farine de coco bronze, mais ne dore pas.
Ils se conservent quelques jours au réfrigérateur.
 



Pour imprimer ou enregistrer la recette c'est ici ...




   Bonjour ami(e)s gourmand(e)s,
 
Si vous essayez une de mes recettes, ce serait sympa de revenir faire partager vos impressions à son sujet, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.
 
Cordialement

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

zisaz
Merci encore pour ta participation improbable ;-)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.